L'idée :

Le monument étant une oeuvre réalisée « à la mémoire de », la question qui se pose n’est pas tant de savoir comment conserver les monuments eux-mêmes, mais consiste surtout à se demander comment perdure et se conserve la mémoire qu’ils contiennent. Que cette mémoire soit personnelle, intime, historique ou collective, nous analyserons son rôle décisif dans sa nécessaire actualisation. C’est en rendant compte d’un passé vivant, dans un dialogue incessant entre l’éphémère et l’éternel, entre la fixité du matériel et l’évanescence du virtuel, entre l’absence et la présence, que le monument peuvent être vus, et surtout compris, saisis, aujourd’hui et pour demain.

 

L'objectif :

Imaginer et réaliser un monument éphémère pour conclure la commémoration du Centenaire de la Première guerre mondiale avec une présentation pour le 11 novembre 1918, date de l'armistice il y a 100 ans.

Une présentation matérielle au collège et virtuelle sur le site.

 

 

 

« Le monument du Centenaire »

 

 

Copyright © All Rights Reserved ®™ 2013