Première étape: L'Australie, la ville de Sydney

 

L'ANZAC Mémorial

Ce monument commémoratif est situé à l'extrémité sud de Hyde Park, à l'extrémité est du quartier central des affaires de Sydney. Il fait l'objet de cérémonies commémoratives le Jour de l'Anzac le 25 avril, le jour du Souvenir et d'autres occasions importantes.

 

Il a été construit comme un mémorial à la force impériale australienne de la Première Guerre mondiale .

La levée de fonds pour un monument commémoratif a commencé le 25 avril 1916, année du premier anniversaire de l' arrivée du Corps d'armée australien et néo-zélandais (ANZAC) à Anzac Cove pour la bataille de Gallipoli .

Le monument a été conçu par C. Bruce Dellit , avec l'extérieur orné de reliefs figuratifs monumentaux et de sculptures de Rayner Hoff .

L'extérieur du bâtiment est orné de plusieurs frises en bronze, de panneaux en relief sculpté en granit et de vingt sculptures monumentales en pierre symbolisantles combattants.

 

L'intérieur est en grande partie recouvert de marbre blanc, et dispose d'un plafond en forme de dôme orné de 120 000 étoiles d'or - une pour chacun des hommes et des femmes de Nouvelle-Galles du Sud ( province de Sydney) qui ont servi pendant la Première Guerre mondiale .

 

Seconde étape: La Nouvelle Zélande, autour d'Auckland

Lors d'une excursion à l'Est d'Auckland à Cathedral Cove une nouvelle découverte, le Memorial Forest qui interpelle le visiteur de cette baie magnifique sur le souvenir d'une bataille, qui se déroula il y a 102 ans à plusieurs milliers de kilomètres delà sur les plages d'une baie lointaine : "Honorez ceux qui ont donné leur vie à Gallipoli"

Le 25 ​avril l'Australie et la Nouvelle Zélande f​ê​tent l'ANZAC Day qui commémore le débarquement des troupes Néo-Zélandaises et Australiennes à Gallipoli en 1915​. Le but était de capturer la capitale, Constantinople, de l’empire Ottoman, allié​e​ de l’Allemagne. A la suite de plusieurs batailles perdues et ​face à ​l’impossibilité de percer la défense turque, la campagne de Gallipoli est un échec. Les troupes ANZAC (Australian and New Zealand Army Corps) se retirent rapidement en​ d​écembre 1915.

Le coin Histoire

 

La bataille des Dardanelles, également appelée bataille de Gallipoli est un affrontement de la Première Guerre mondiale qui opposa l'Empire ottoman aux troupes britanniques et françaises dans la péninsule de Gallipoli dans l'actuelle Turquie du 25 avril 1915 au 9 janvier 1916.

 

La péninsule de Gallipoli forme la partie nord du détroit des Dardanelles reliant la mer Égée à la mer de Marmara. Durant la Première Guerre mondiale, cette région était contrôlée par l'Empire ottoman alors en guerre contre les puissances alliées dont le Royaume-Uni, la France et la Russie. Pour pouvoir ravitailler cette dernière, le contrôle des Détroits était indispensable mais une tentative alliée pour traverser les Dardanelles échoua le 18 mars en raison des mines qui y avaient été posées. Pour que les dragueurs de mines puissent opérer en sécurité, il était nécessaire de réduire au silence les batteries ottomanes sur les hauteurs du détroit. Un débarquement fut donc organisé le 25 avril au cap Helles et dans la baie ANZAC à l'extrémité sud de la péninsule.

 

Le terrain difficile, l'impréparation alliée et la forte résistance ottomane provoquèrent rapidement l'enlisement du front et les tentatives des deux camps pour débloquer la situation se soldèrent par de sanglants revers. Le 6 août, les Alliés débarquèrent dans la baie de Suvla au nord mais ils ne parvinrent pas non plus à atteindre les hauteurs dominant le détroit au milieu de la péninsule et ce secteur se couvrit également de tranchées. L'impasse de la situation et l'entrée en guerre de la Bulgarie aux côtés des Empires centraux poussèrent les Alliés à évacuer leurs positions en décembre 1915 et en janvier 1916 et les unités furent redéployées en Égypte ou sur le front de Salonique en Grèce.

 

La bataille fut un sérieux revers pour les Alliés et l'un des plus grands succès ottomans durant le conflit. En Turquie, l'affrontement est resté célèbre car il marqua le début de l'ascension de Mustafa Kemal qui devint par la suite un des principaux acteurs de la guerre d'indépendance et le premier président du pays. La campagne fut également un élément fondateur de l'identité nationale Turque. Commémorée sous le nom de journée de l'ANZAC, la date du débarquement du 25 avril est la plus importante célébration militaire en Australie et en Nouvelle-Zélande, où elle surpasse le jour du Souvenir du 11 novembre.

Découverte à Murchison, une petite ville à 100 km au sud de Nelson

(capitale de l'ile du sud),

d'un monument qui commémore

la bataille de Gallipoli

________________________________

 

Dans le parc de la ville de Nelson le monument aux morts de la Grande guerre rappelle beaucoup ceu que nous trouvons en France. Un soldat l'arme aux pieds qui fait face.

Plus de 11 500 "Anzacs", comme étaient appelés les soldats australiens et néo-zélandais, ne sont jamais rentrés chez eux. L'impact fut énorme dans les deux pays qui ont fait du jour du débarquement, le 25 avril 1915, leur plus important jour de fête nationale.

 

Sur les traces du Centenaire 14-18

en Australie et en Nouvelle Zélande

Pouyer Anouk de la classe de 3°A du collège Jean Lacaze de Grisolles

Lors d'un périple en Australie et en Nouvelle Zélande Anouk et sa famille nous font parvenir des messages des photos de leur voyage et de leurs découvertes

autour du Centenaire de la Grande Guerre

sur ces terres du bout du monde

 

Lors d'une visite sur la péninsule Est d'Auckland appelée Coromandel, la découverte de la ville minière de Waihi offre son premier témoignage du Centenaire. La mine d'or rappelle que 420 mineurs du district ont combattu lors du premier conflit mondial. Et sur le grillage qui ceinture le site minier 420 poppies ( coquelicots) rappellent les noms de ces hommes.

__________________________

 

Un nouveau témoignage de la Grande guerre découvert à Quenstown prés du lac Wakatipu sur l'île du sud, l'entrée du parc de cette ville très touristique est un monument à la mémoire des combattants de cette ville.

_______________________________

 

A Havelock, dans un petit village des Marlborough sounds un monument modeste pour cette communauté de pécheurs et d'agriculteurs mais qui n'oublie pas les hommes d'un conflit qui s'est déroulé à des milliers de kilomètres.

Copyright © All Rights Reserved ®™ 2018