Les musiques militaires existent essentiellement depuis la seconde moitié du XVII e siècle, c'est-à-dire à l'époque de Louis XIV (1643 – 1715). Elles donnent du faste au cérémonial militaire (escortes royales, les parades et les défilés) et entretiennent un répertoire musical collectif.

 

De tout temps, les forces armées ont utilisé la musique comme expression vivante répondant à un besoin précis, qu'il soit d'utilité ou d'agrément. Trait d'union dans les relations avec la nation, l'art musical militaire reste l'un des témoins de la culture et du patrimoine militaire, avec le chant ou les orchestres.

 

Dans les armées, cet art a également pour mission d'inciter le soldat à la bravoure, d'inspirer l'enthousiasme en substituant chez le combattant l'exaltation et l'intrépidité à la crainte du péril de la mort. Mais la musique n'a pas pour unique dessein d'enflammer l'ardeur des soldats et de les aider à vaincre : dans la manœuvre et l'exercice, au quartier, c'est elle qui réglait le pas, déterminait les évolutions, les actions, transmettait les ordres et harmonisait la vie quotidienne. Dans la marche, elle soutenait le soldat, soulageait ses labeurs et le reposait de ses fatigues. Loin du champ de bataille ou du quartier, elle a été et demeure un lien entre les communautés civiles et militaires, une vitrine des forces armées, et, bien sûr, une source de divertissement.

 

Cliquez sur les titres ci-dessous

pour entendre les productions des élèves

 

 

LE CHANT DU DEPART LA MARSEILLAISE

 

 

 

 

" LA MUSIQUE MILITAIRE "

 

Copyright © All Rights Reserved ®™ 2013