Slampoetry - Kriegslyrik

Copyright © All Rights Reserved ®™ 2015

 

À l'occasion du Centenaire du début de la Première Guerre Mondiale, les Goethe-Instituts de France organisent un atelier sur toute une journée pour sensibiliser les jeunes des sections bilangues.

Cet atelier a pour but de combiner la poésie de guerre française, britannique et allemande avec des formes d’expression modernes, créatives et attractives pour les jeunes, comme par exemple la poésie-slam.

Le 1 décembre les élèves de troisième du collège ont intégré les trois ateliers au Goethe Institut de Toulouse.

 

Voici leurs productions lors de cette journée:

L'atelier dans la langue de Shakespeare avec Dizraeli

L'atelier dans la langue de Molière

avec Nico K

L'atelier dans la langue de Goethe

avec Theresa

Gluck ist weit weit weg

 

My family awaited my return

I was alone and I started crying,

as soon as I was hearing bombs

 

Why my family, why me, it's so cily

 

La solitude est une certitude durant cette période,

C'est question d'habitude

Its sad habits.

Il fait sombre dans la pénombre,

je ressens des mauvaises ondes.

Diese traurige Welt.

 

Why my family, why me, it's so cily

 

Je reste fort face à tous ces corps,

qui me causent tant de remords

Un soir dans le noir je perds espoir

Glück ist weit weit weg

Dans la souffrance il n'y a pas de place,

pour la tolérance ni pour l'espérance

 

Why my family, why me, it's so cily

 

Clara , Alexia

 

 

DEATH IS BACK

 

I was alone, whereas all my familly was waiting for me.

Here I am, enemies.

Population filled with hatred, generation of the war, locations overwhelmed by blood.

The sensation of danger is in our hearts, our souls.

The youth desappears.

And yes, I am crying sir, like a little girl, a pretty bird dies.

Yet they think that I am brave but believe me I am not and no one around me is.

What does beeing brave mean?

This is the meaning of the war : no one knows why it began

and no one has a clue about how it's going to end.

 

NOW I SHOULD MOVE ON, DEATH IS BACK

NOW I SHOULD MOVE ON DEATH IS BACK

NOW I SHOULD MOVE ON DEATH IS BACK

Djazia

SLAM :

the terrible war

 

En provenance de la rue Souffrance éclate la violence

 

Il y a une explosion, je sens une sensation de domination

 

Les ennemis arrivent, la ville ils incendient, vive la Liberty. Ici tout est gris.

 

La tristesse me blesse et avec maladresse je crie ma détresse. Il y a du bazar dans les remparts et les chars ont été placés au hasard.

 

Il est déjà trop tard, la guerre démarre!

 

On va tous souffrir avant de mourir. Voilà que démarre the Terrible war, tout le monde perd Espoir, car ici tout est noir.

 

In dieser Unglückswelt où les armes me blessent .

 

Il y a trop de stress!!!!!!

 

Trop de détresse!!!!!!!

 

Trop de stress!!!!!!!!

 

Trop de détresse!!!!!!!!!

 

TROOOOOP DE STRESS!!!!!!!!!!

 

TROP DE DETRESSE!!!!!!!!!!!!!!

 

Héloïse et Prisca

DANS MA CHAMBRE -_-'

 

Dans ma chambre c'est la guerre

A l’intérieur c'est l'enfer

Mon lit est le no man's land

En plus elle n'est pas très grande

Mon coloc allemand est un vrai maniaque

Dans sa chambre il n'y a rien en vrac

Mon coloc anglais est bordélique

En plus il est alcoolique

Mes chaussettes servant de bonbonnes de gaz moutarde

Respirer à l’intérieur ça devient hard

On se faisait des guerres de position dans l'appart

On se mettait de grosses tartes

La cuisine est comme la Belgique

elle est prise des deux cotés

On se battait pour un ptit bout de pâté

 

 

Jérémy Romain Anthony

SLAM

 

- Je fais le tour du monde,

- Derrière les remparts,

- with big tank for war,

- Qui avance dans l'ombre,

- Warrior you are,

- Es ist vier jahre schon

 

Jonathan, Elias

 

La Guerre

Le soleil se lève sur une vaste plaine, pleine de peine.

Une rivière cuivrée traverse le paysage, elle coule, paisiblement à travers la terre de haine.

Gorgée de débris sauvages.

Le ciel s’assombrit, à l'arrivée du voleur de vie.

Il surgit, approche à pas de loup.

Wer wird er töten ? Vielleicht du ?

The soldat loads his rifle, he taps his foot.

Er zittert wegen des Anfangs des Kampfes.

Er verliert sein Hut.

Das ist das Ende

This is the End

C'est la fin...

 

Louba, Loic, Alexandre

 

La guerre

 

Tout est noir, mais je garde espoir

 

de te voir un jour sans désespoir.

 

Je canalise mon stress dans la détresse et dans la

 

maladresse je laisse mon avenir en laisse.

 

Comme une tache je suis lâche et je me cache. Oui, je joue à

 

cache-cache avec la mort. Je ne veux pas périr, souffrir ou

 

mourir, je préfère voir fleurir la paix.

 

Je suis désolée de ne pas être brave, mais c'est pas grave.

 

Autour de moi, c'est l'explosion, mais dans l'action personne

 

n'y prête attention. Tu ne me croiras peut-être pas, mais

 

dans le coin de mon œil une larme se forme. Dans cette

 

sorte d'enfer, je laisse faire la guerre et je prie au fond de

 

mon cœur que les heures passent de plus en plus vite

 

pour ne plus jamais entendre chanter en chœur

 

le bruit des bombes.

Safia

 

Guerre de sentiments

 

Rage, tu apparais comme un mirage

You invade them and make them murderers

und entscheidest also von zunkuft

 

Déception, arrête de nous prendre pour des pions,

Cesse de nous faire pleurer, fais nous plutôt chanter

 

Rage, tu apparais comme un mirage

You invade them and make them murderers

und entscheidest also von zunkuft

 

Tristesse, tu nous blesses

Cesse de nous faire du mal, tes mots nous coupent la peau

 

Rage, tu apparais comme un mirage

You invade them and make them murderers

und entscheidest also von zunkuft

 

Espoir, nous ne pouvons plus y croire,

Cesse de nous faire espérer toutes ces choses qui n'arriveront jamais.

 

Thaïs , Faustine et Jake

 

 

SLAM POETRY

" 2014 - 1914 Kriegslyrik "

 

Goethe Institut de Toulouse

Artistes: Dizraeli (GB), Theresa Hahl (D), Nico K (F)

 

 

C'est la guerre

 

I'm walking to the front line

La guerre m'entoure d'images noires

Il y a tellement de blessés...

...I'm lost

It's war...It's war …

 

Je suis dans ma guerre intérieure

Ich hoffe auf zieg

Je rêve d'un monde meilleur

Es ist krieg...Es ist krieg...

 

Sur la terre on mène tous une guerre

Une guerre pas toujours faite de sang et d'armes

Mais aussi une guerre qui fait couler des larmes

C'est la guerre...C'est la guerre

 

It's war...Es ist krieg...C'est la guerre.

 

Julie , Mathilde, Célia