Les Tranchées de la Nuit

Copyright © All Rights Reserved ®™ 2015

Etape 2: La manipulation des documents anciens

Les règles à appliquer

 

Le respect du document original

 

Chaque document est une pièce unique et irremplaçable. Lorsque vous consultez un document, délicatesse et attention sont de rigueur. Son conditionnement ne le protège pas de tout.

S'appuyer sur un document risque de le déformer ou de provoquer des déchirures. Mieux vaut s'abstenir également de poser les doigts sur les parties écrites.

 

La salle de lecture

 

Un membre du personnel préside en permanence la salle de lecture. Il vous accueille et vous guide dans vos recherches. C'est le référent auquel vous devez vous adresser en cas de problème ou pour toute question.

La présence d'encre est peu compatible avec la préservationdes documents, seuls le crayon et les feuilles de papier sont autorisés pour la prise de notes. Nourriture et boissons sont strictement prohibées. Elles risqueraientd'endommager les documents: imaginez un café renversé sur un parchemin, des doigts gras sur un papier ancien, des miettes entre les pages d'un registre...

Les effets personnels (vêtements d'extérieur, parapluie, sac, cartable, sac à main, sacoche d'ordinateur...) doivent rester hors de la salle. Ils doivent être déposés dans les casiers à code du vestiaire.

 

L'hygiène

 

Les documents doivent être manipulés avec des mains propres et sèches. N'humectez pas votre doigt pour tourner les pages : les documents peuvent porter des traces de poussière ou de moisissures. De plus, l'apport d'humidité par l'intermédiaire de la salive nuit à la bonne conservation.

 

 

 

« Les tranchées de la Nuit »

 

Le quotidien de la guerre à travers les journaux de tranchées

 

 

 

Vendredi 25 septembre 2015

 

DECOUVERTE ET EXPLOITATION DES FONDS

 

Notre première journée consacrée à cette action, la découverte la manipulation et la collecte d'informations dans les fonds du musée de la Résistance et du Combattant de Montauban .

 

Ces fonds comportaient des journaux, des photographies, des carnets , des correspondances qu'il a fallu manipuler avec soin. Nous étions équipés de gants et les documents étaient rangés dans des boites et enveloppés de papier de soie. Il y avait aussi des témoignages sous forme de vidéos qu'un groupe a visionné.

 

10 groupes de travail avaient été composés avec chacun une thématique dans l'optique de la réalisation du journal de tranchées.

Etape 1:Découverte de l'exposition Langlade

 

A la suite des innovations techniques majeures des années 1880, les photographes amateurs connaissent au début du XXe siècle un essor sans précédent.

Le  montalbanais Gérard Langlade est l’un d’eux.

 

Issu d’une famille bourgeoise passionnée de photographie, fasciné par la modernité et les inventions de l’ère industrielle, il consacre à sa passion toute sa vie, laissant derrière lui plusieurs milliers de clichés, des scènes de famille aux récits d’excursions, accompagnés de carnets manuscrits sur les techniques photographiques.

 

Engagé volontaire en 1914 alors qu'il suivait des études d'ingénieur à Paris, il emporte dans ses bagages des appareils portatifs qui vont lui permettre d'enregistrer son quotidien durant le 1er conflit mondial. Il en rapporte une série de clichés pris sur le vif, de Verdun à Salonique, témoignages inestimables sur cette période.

 

Lien, cliquez ici

 

 

La prise de notes

 

Servez-vous d'un crayon à papier pour prendre vos notes. Evitez d'utiliser le document d'archives comme sous-main : vous provoqueriez des contraintes mécaniques et des déformations. Le décalquage des documents n'est pas autorisé.

Il n'est en aucun cas autorisé d'écrire sur un document.

L'utilisation de l'ordinateur portable est possible. Cependant, attention aux câbles, qui peuvent entraîner la chute des documents. Dans tous les cas, ces derniers doivent être tenus éloignés de la partie chaude de l'ordinateur.

 

La Lumière

 

La lumière est nocive pour les documents. Elle entraîne des dégradations irréversibles. Evitez de laisser les documents exposés trop longtemps aux rayonnements lumineux. Lorsque vous faites une pause un peu longue, pensez à refermer la liasse ou le registre que vous consultez.

Vous pouvez demander l'autorisation de photographier un document, mais l'usage du flash est interdit.  

 

 

Le matériel pour travailler